Ressources

La banque et votre banquier, un incontournable.

Votre banquier

 

Il y a autant de scénarios d’investissements de départ qu’il y a de travailleurs autonomes. Mais il y a un lieu essentiel à votre situation financière et commun à tous : la banque. Malgré l’image qu’on peut en avoir, les banques n’ont pas pour politique de prêter aux personnes qui ne sont pas assurées d'un revenu fixe. Il est rare qu’elles en dérogent même au profit des travailleurs autonomes qui possèdent une propriété ou un portefeuille de Réer. Il est dans la nature même des institutions financières de minimiser le facteur risque.

L'important pour un banquier, c'est la démonstration que vous pouvez faire de votre capacité à rencontrer vos obligations financières de base et de remboursement de vos prêts. Les deux principaux critères sont un revenu régulier d'un emploi stable ou votre historique de revenu comme travailleur autonome ou entrepreneur sur plusieurs années, jusqu'à 5 ou 6 ans. Ce qui n'est évidemment pas le cas d'un nouveau travailleur autonome.

Tant que votre feuille de route ne démontre pas de façon éloquente votre succès financier et ce de façon constante, votre cote de risque sera élevé aux yeux d'un banquier.

Il est donc important – avant toute chose – d’évaluer votre situation financière à la lumière de cette réalité. Aurez-vous besoin d’un prêt? Si oui, il faut en faire la demande avant de quitter votre emploi. Il en va de même pour un emprunt sur hypothèque. Il est également de première importance de négocier une marge de crédit confortable afin de faire face aux dépenses de départ –autant les dépenses prévues que celles qu’il est impossible de prévoir.

En général il es important de séparer vos finances personnelles de celles de votre projet. Si ouvrez un compte de banque séparé pour votre raison sociale ou votre entreprise incorporée, ce peut être une bonne idée de le faire à une banque autre que celle où vous avez votre compte personnel et votre hypothèque, marge de crédit. Vous éviterez ainsi que votre banquier personnel évalue à la baisse votre crédit en tenant compte de votre profil de risque accrue en tant que travailleur autonome.